26 octobre 2023 à 16h28 par Tiphaine Coulon

Pas de déplacement à Bordeaux pour le Kop ruthénois

Les footballeurs du RAF se déplacent à Bordeaux ce samedi 28 octobre. Sans leurs supporters, qui ont décidé de ne pas faire le déplacement. Explications.

Ballon de football (illustration)
Crédit: Pixabay

L'ambiance n'est toujours pas apaisée entre les clubs de Bordeaux et de Rodez. Le Rodez Aveyron Football se déplace au Matmut Atlantique Stadium ce samedi 28 octobre, en ouverture de la 12e journée de Ligue 2 (coup d'envoi à 15 heures). Ce sera sans les supporters du Kop Ruthénois, qui ont décidé de ne pas faire le déplacement. Par crainte d'un incident, alors que les relations entre les clubs et les supporters sont toujours très tendues.

D'où viennent les tensions ?

Elles sont nées le 2 juin dernier, lors de la dernière journée de championnat. Lucas Buades, qui vient d'ouvrir le score, est agressé par un "supporter" qui a roulé sous une bâche pour pénétrer sur la pelouse. Le match est interrompu. Le joueur est très choqué, ses coéquipiers aussi. Après de longues minutes d'interruption, l'arbitre annonce que le match ne reprendra pas.

C'est le début d'une tempête qui se déchaîne contre le club et le joueur aveyronnais. Principalement sur les réseaux sociaux, où on parle de comédie, de cinéma et de tricherie. Lucas Buades est même victime de menaces de mort. La commission de discipline de la LFP donne finalement match gagné sur tapis vert au RAF.

Pourquoi ce choix des supporters aveyronnais ?

Le bureau du Kop Ruthénois, groupe de supporters du RAF, a pris sa décision il y a une quinzaine de jours, selon son trésorier, Gilles Galopin.

Cela faisait un moment que l'on préparait ce déplacement, mais suite à des incidents sur les réseaux sociaux, on a décidé d'arrêter ce déplacement. On est des supporters, pas ultras. On est gentils. Il suffit malheureusement d'un incident dans le stade pour allumer la flamme. J'ai toujours peur de l'incident. Il n'y a pas que des adultes dans le stade : il y a des enfants, des femmes enceintes… Il suffit d'un incident et tout part.

 C'est la première fois en 17 ans de supportérisme que Gilles Galopin renonce à organiser un déplacement. "C'est désolant et cela m'embête, parce qu'on punit un peu tout le monde".

Pour le moment, aucune décision n'a été prise pour un éventuel déplacement à Annecy. Le club haut-savoyard, menacé par la relégation suite à la victoire ruthénoise sur tapis vert, s'en est pris plusieurs fois au club aveyronnais.

Quelle ambiance samedi au stade ?

Dans une interview chez nos confrères de Centre Presse, le leader des supporters bordelais des Ultramarines se dit “déterminé à faire ressentir de la honte à Rodez”. De son côté, la préfecture de Gironde n’a pas jugé nécessaire de prendre un arrêté interdisant le déplacement des supporters aveyronnais. Certains seront donc présents au stade, à titre individuel.

Côté terrain, le RAF se présente en position de force. Les joueurs du Didier Santini sont sixièmes du classement, avec 18 points. Les Bordelais sont quinzièmes, avec 11 points.

Killian Corredor s'est exprimé sur cette rencontre lors de son passage dans le Club sang et or ce mardi 24 octobre.

Bordeaux - Rodez, 12e journée de Ligue 2, c'est ce samedi 28 octobre à 15 heures.