13 juin 2024 à 12h05 par Fabien Taccard-Blanchin

Le guerrier Dimitri Vaotoa prolonge d’une saison à Montauban

Le 2ème ligne de l’US Montauban, Dimitri Vaotoa a prolongé d’une saison son aventure à Sapiac. Arrivé au club en 2012, il fait parti des historiques. D’autres recrues et prolongations ont été officialisées.

Dimitri Vaotoa, joueur de Montauban
Dimitri Vaotoa, joueur de Montauban
Crédit : @USM SAPIAC

 

« C’est compliqué ». C’est par ces mots que Dimitri Vaotoa qualifiait son avenir au micro de Totem, le soir de Montauban-Mont de Marsan, lors de la dernière rencontre à Sapiac (10 mai). Interrogé sur son avenir, on sentait autant sa gène que l’incertitude sportive qui régnait sur l’USM.

Visiblement, ces complications se sont envolées autour d’une prolongation de contrat d’un an. Elle a été officialisée par une vidéo publiée par le club, où le président de l’USM, Jean-Claude Maillard, annonce la suite de l’aventure du guerrier.

En effet, Dimitri Vaotoa est un historique de Sapiac, au club depuis 2012, où il a connu la fédérale, la montée en 2014, et surtout la finale de ProD2 en 2017.

Agé de 35 ans, le 2ème ou 3ème ligne a porté les couleurs de Sapiac à 218 reprises (9 essais) en ProD2, plus de 250 fois au total. Il aura l’occasion de pousser encore un peu plus durant la saison prochaine.

 

3 RECRUES OFFICIALISÉES

Le président Maillard a profité de cette allocution présidentielle pour remercier les supporters, et la ville de Montauban.

Mais aussi pour annoncer les prolongations de plusieurs jeunes joueurs : le 3ème ligne Noa Kanika, qui a beaucoup été utilisé en fin de saison (22 ans, 13 matches), tout comme le centre Simon Renda (24 ans, 12 matches), ou l’arrière Simeon Soenen (21 ans, 7 matches), un peu moins sollicité.

Des arrivées ont également été officialisées, même si elles étaient déjà connues : le demi de mêlée australien Joe Powell (30 ans, 2 matches avec Lyon sur la phase retour après une première partie à Leicester). Le 2ème ligne de Béziers Clément Bitz (29ans, 16 matches) et son coéquipier évoluant au centre, Maxime Espeut (24 ans, 19 matches).

 

 

Il a aussi été question de mettre à l’honneur les joueurs quittant Sapiac cette saison. Cela n’avait pas pu être fait lors des dernières rencontres. Notamment les historiques Nicolas Agnési et Stéphane Munoz. Mais aussi Victor Laval, Quentin Witt, Alexis Bernadet, Tedo Abzhandadze, Bastien Guillemin, Rokoduguni, Otar Giorgadze, Dan Goggin et Raphael Sanchez.

D’autres départs ne sont pas à exclure, mais ils n’ont pas été encore officialisés.

 

MAXIME MATHY ACCOMPAGNÉ DANS SA BLESSURE

Enfin le cas d’un autre historique a été évoqué. Le trois-quart centre Maxime Mathy, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou le 12 avril à Sapiac face à Nevers (17-16). Le président Maillard à laissé entendre que lui aussi pourrait rejouer en Vert et Noir « Le club mettra tout en œuvre pour l’aider pendant sa convalescence, de manière à ce que dans quelques mois, il puisse retrouver les terrains de rugby ».

En ce qui concerne d’autres renforts, il faudra patienter un peu pour officialiser les futures armes de Sapiac.