Qu'est ce que le projet Phénix de la SNAM qui doit permettre plusieurs centaines d'embauches ?

0
0
1
s2smodern

Aveyron La SNAM projette d'embaucher 700 emplois en cinq ans, à Viviez mais aussi de reprendre plusieurs friches industrielles du Bassin de Decazeville.

La plupart des sites qui accueilleront les nouvelles activités de la SNAM vont être implantés dans le Bassin de Decazeville. Pour rester dans l'idée du recyclage qui est le cœur du métier de la SNAM, il a fait le choix de réutiliser les friches industrielles, histoire de ne pas construire un site industriel tout neuf à côté d'un bâtiment inoccupé. Cela a déjà débuté avec la reprise de la Sopave, vendu par le groupe Suez. Mais la SNAM ne va pas s'arrêter là…

Eric Nottez, le patron de la SNAM

Après le rachat de la Sopave au groupe Suez, elle vise désormais les anciens locaux de Bourgeois dans la zone du centre à Decazeville, ceux des CMA ou encore près de Cransac le site du plateau des Forges. Le projet Phénix doit permettre des embauches mais il faudra aussi trouver des locaux et des fonds pour investir. A quel rythme tout cela va-t-il se mettre en place ?

Eric Nottez, le patron de la SNAM

Ces batteries réalisées à partir de batteries recyclées serviront à stocker l'électricité notamment pour la production photovoltaique.

Eric Nottez, le patron de la SNAM

IMAGE : GOOGLE MAPS

  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

La vie chez nous, on la partage ;-)

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE