5 juillet 2024 à 9h12 par Fabien Taccard-Blanchin

L'entrepôt Lactalis à Montauban touché par un violent incendie

Un incendie d’ampleur s’est déclaré au milieu de la nuit à Montauban, dans les locaux industriels de la société Lactalis. Près de la moitié de la surface a été détruite, mais il n’y a heureusement aucun blessé, et le feu est maîtrisé. Une soixantaine de pompiers sont mobilisés encore ce vendredi matin.

Lactalis Montauban
Lactalis Montauban
Crédit : JG - TOTEM

 

Les automobilistes empruntant la rocade montalbanaise en zone Sud ont probablement aperçu le panache de fumée ce vendredi matin. En effet, la société laitière de Montauban (Tarn-et-Garonne) se trouve entre le Tarn et cette partie de l’A20. Et cette société, Lactalis, a été touchée par un violent incendie cette nuit.

Les pompiers ont été alertés vers 0h45, pour se rendre sur site et commencer à lutter contre les flammes. Ce combat a duré toute la nuit et une partie de la matinée, puisque ce matin à 9h, ils étaient encore sur place, et encore en nombre.

Ils ont d’ailleurs été jusqu’à une soixantaine de soldats du feu mobilisés au plus fort de l’intervention. Ce qui a permis de circonscrire le sinistre à « seulement » 900m² de surface détruite, soit près de la moitié des 2000m² du site.

 

900M² DÉTRUIT, LA MOITIÉ DE LA SURFACE

Joint par Totem, le SDIS du Tarn-et-Garonne précise être désormais en phase « descendante » de l’intervention, et confirme l’absence de blessé, aussi bien chez les pompiers que d’éventuel salarié. Ils étaient d'ailleurs 17 sur site au moment du sinistre, tous ont pu être évacués.

La cellule risques technologiques du SDIS 82 a notamment été mobilisée aux côtés de la DREAL pour écarter tout risque de présence de produits potentiellement dangereux. Pour sécuriser les lieux, la police municipale et nationale, était sur place, ainsi que la gendarmerie. Une enquête est d'ores et déjà en cours, alors qu'à ce stade, aucun élément ne permet de déterminer la cause de l'incendie.

 

32 fûts de produits (acides et bases) stockés à proximité du bâtiment et enfermés dans des armoires avec bac de rétention, ont été sécurisés fait savoir la préfecture de Tarn-et-Garonne. Les fûts n'ont pas été toûchés, mais deux d'entre eux ont été évacués par mesure de précaution.

Le site situé impasse de Maastricht, à l’entrée de Bressols, est un groupement de 450 producteurs répartis sur 13 départements, et employant 170 salariés. Il produit 150 millions de litres lait par an.

Rencontré par Totem, le directeur confirme que l'activité pourra reprendre dès ce soir. Il n'y a donc pas de chômage partiel à craindre.

*Mis à jour à 11h15 et 12h.