20 juin 2024 à 12h11 par Johan Gesrel

Après son expulsion la CGT du Tarn-et-Garonne achète un local

Ce jeudi 19 juin le syndicat CGT du Tarn-et-Garonne a quitté ses locaux rue d'Albert à Montauban, contraint de partir après une décision de justice et un avis d’expulsion de la mairie.

Sébastien Turron et Christophe Couderc de l'UD CGT Tarn-et-Garonne.
Sébastien Turron et Christophe Couderc de l'UD CGT Tarn-et-Garonne.
Crédit : Johan GESREL

Changement d’adresse pour la CGT du Tarn-et-Garonne. Le premier syndicat du département compte plus de 2200 adhérents. Mais pour la deuxième fois en cinq ans, il se voit contraint de déménager au terme d’un bras fer juridique avec la mairie. Les responsables ont donc fait le choix de quitter les locaux municipaux et d’acheter un bâtiment dans le quartier de la Fobio éloigné du centre-ville.

"La Maison du Peuple on la garde dans notre coeur"

Mais le bras de fer avec la mairie n’est pas totalement terminé, précise Sébastien Turron, le secrétaire général de l’Union Départemental CGT de Tarn-et-Garonne :

"On est arrivé au bout du recours pour ce qui est de nos locaux rue d'Albert. L'expulsion a été prononcée il y a un peu plus d'un an et exécutée par la préfecture ces jours-ci. On a bénéficé d'un délai pour nous permettre de déménager. Par contre en ce qui concerne la Maison du peuple de Montauban, il reste une procédure auprès du Conseil d'Etat et une procédure pour s'opposer au déclassement du bâtiment voulu par Mme le maire et son conseil municipal. Aujourd'hui, on s'éloigne de la Maison du Peuple mais on la garde dans notre coeur et on espère la réinvestir un jour."

La CGT du Tarn-et-Garonne se trouve désormais au 125 rue du Ramiérou. La CGT appelle à une journée de grève pour défendre les valeurs humanistes et internationalistes de la France et à faire barrage à l'extrême droite. Un rassemblement est programmé ce jeudi 20 juin à 18h place Lalaque dans le quartier Villebourbon de Montauban.