18 juin 2024 à 9h14 par Fanny Paul

Claude Onesta distille ses conseils en management dans le Cantal

L'ancien coach de l'équipe de France de Handball fait parti de l'agence nationale du sport et a pour mission de faire briller les JO 2024.

Claude Onesta
Claude Onesta
Crédit : Joëlle Mège

Claude Onesta intervient dans les départements depuis 5 ans pour préparer la France à briller lors des JO de Paris. Le Manager de la haute performance au sein de l’Agence nationale du sport était à Aurillac en fin de semaine dernière à l’invitation de la CCI pour témoigner.

Associer les gens

Pour l’ancien entraineur de handball, le rôle du manager n’est pas de contrôler, mais plutôt de "réfléchir à comment associer les gens". Et quand "le patron" y arrive, cela porte ses fruits. Claude Onesta explique que " plus le projet devient compliqué, plus vous avez des gens qui ont tendance à se fédérer. Et moi j’ai vu combien de fois dans des matchs, sur des demi-finales ou des finales de grande compétition, quand vous avez une équipe de gens associés, au moment où ça commence à se tendre, ils ont tendance à se réunir, à devenir plus fort. Alors que les autres qui sont sur des modèles beaucoup plus obéissant, quand ça devient compliqué, ils vont se planquer ".

Echange et engagement

Claude Onesta l'accorde : cela prend du temps. " Il faut arriver à être bienveillant, respectueux, écouter, et c’est dur des fois. Pourtant, cet échange que vous avez avec eux, c’est un échange qui peut-être ne va pas vous apporter beaucoup à vous, mais va terriblement les engager à eux. Ce qui fait que tout d’un coup, ils ont le sentiment d’abord d’être respecté, d’être pris en compte, valorisé, parce que le chef patron s’intéresse à moi, et je suis pas là que pour me faire engueuler. Et donc petit à petit cette cette prise de conscience fait que les gens deviennent plus généreux plus engagées... mais ça, il faut le construire ".

Le contrat de manager au sein de l’Agence nationale du sport de Claude Onesta se terminera fin décembre.