27 juin 2024 à 18h20 par Jean-Charles Virlogeux

Albi : il échappe à un contrôle routier et se suicide

Un drame s'est noué ce jeudi après-midi lors d'un banal contrôle routier sur la RN88 dans le Tarn

Gendarme-3.jpg

Un homme s’est donné la mort après s’être soustrait à un contrôle routier ce jeudi après-midi. En fin de journée, le Parquet a tenu à préciser le déroulé de ce faits divers, après la circulation d’infos inexactes. 

Tout d’abord l’homme n’a pas ouvert le feu sur les forces de l’ordre mais a seulement utilisé son arme contre lui-même. Tout a commencé lors d’un banal contrôle routier  au rond-point situé à l’issue de la portion à 2x2 voies de la RN88 à l’entrée d’Albi côté nord.

Le conducteur âgé de 52 ans et qui se trouvait au volant d’une camionette, a refusé de se plier à ce contrôle. Il a été pris en chasse par les gendarmes. Durant cette poursuite, le véhicule des gendrames qui avait réussi à passer devant pour lui sommer de s'arrêter, a été légèrement percuté par l'arrière mais en aucun cas, l'homme ne leur a foncé dessus.

Lors de cette poursuite, le chauffard s'est finalement arrêté après 4 à 5km, et a mis fin à ses jours à bord de son véhicule à l’aide d’un fusil à plomb de type chevrotine, et non d’un fusil à pompe.

Si la rumeur de tirs en direction des gendarmes a émergé, c’est parce que la balle aurait fait exploser la vitre arrière du véhicule et donné le sentiment aux forces de l’ordre qu’elles étaient attaquées. Mais aucun autre tir n’a finalement été recensé et les gendarmes intervenus après avoir reçu du renfort, ont seulement pu constater le décès du conducteur.

Reste à déterminer pourquoi cet homme a fui et pourquoi il a mis fin à ses jours ? Son véhicule a bien évidemment été fouillé. En dehors de l’arme, aucune marchandise suspecte n’a été retrouvée, pas de drogue notamment, et le Parquet s’oriente pour le moment vers le geste d’une personne fragile même si les investigations devront le confirmer.