AVEYRON • TARN • FIGEAC
AVEYRON • TARN • FIGEAC
LOZèRE • GARD • HéRAULT
LOZèRE • GARD • HéRAULT
CANTAL • BRIOUDE • ISSOIRE
CANTAL • BRIOUDE • ISSOIRE
TARN-ET-GARONNE • CAHORS
TARN-ET-GARONNE • CAHORS
CORRèZE • LOT • DORDOGNE
CORRèZE • LOT • DORDOGNE
  • Accueil
  • Infos
  • Pluies et inondations : 150 évacuations en Corrèze, une femme de 70 ans décédée dans le Lot

Pluies et inondations : 150 évacuations en Corrèze, une femme de 70 ans décédée dans le Lot

0
0
1
s2smodern

Corrèze Lot Un temps placée en vigilance rouge, la Corrèze est finalement retombée en vigilance orange au cours de la nuit. Ce mardi matin, de nombreuses rivières et affluents sont toujours en vigilance orange : c'est le cas de la rivière Lot dans son ensemble, le Célé, la rivière Aveyron, la Gimone, l'Arrats et la Save. Idem pour la Dordogne, la Cère et la Vézère.

La Corrèze en rouge puis de nouveau en orange pour les crues

Vers 22h hier soir, le département de Corrèze a été placé en vigilance «crue » rouge pour les rivières Dordogne, la Cère et la Maronne. En cause : un risque de crue exceptionnelle sur la Maronne un affluent de la Dordogne qui rejoint la rivière à Argentat. 150 personnes ont été évacuées de deux lieux-dits qui bordent la Maronne : Basteyroux et l'Hospital, tous deux situés sur la commune d'Argentat. La municipalité a ouvert la salle des confluences pour les accueillir même si la plupart ont trouvé refuge chez des proches. Ce matin, le département est repassé en orange. 

Reportage de Stephane Jacquemin

 

A Terrasson, une cellule de crise a été installée dès hier matin, elle est restée activée toute la nuit.

Jean Bousquet est le maire de la commune.

A Terrasson, une telle crue n'avait pas été constatée depuis 2001.

 

 Crues 2021 janvier 19

Crues 2021 janvier 19 02

Une femme de 70 ans morte après un éboulement dans le Lot

Conséquence de la tempête Justine, à Saint-Martin-Labouval près de Saint-Cirq-Lapopie, une femme âgée de 70 ans est décédée hier soir après qu’un pan de falaise se soit écrasé sur sa maison située à flanc de causse. De nombreux secours étaient sur place pour tenter de retrouver la septuagénaire dans les décombres. Malheureusement, la victime n’a pas survécu à ses blessures. Les pompiers étaient d’ailleurs toujours sur place cette nuit pour sécuriser les lieux et tenter de stabiliser ce secteur.

Toujours dans cette même zone, la rivière Lot a dépassé les 5 mètres hier soir dans le secteur de Bouziès près de St-Cirq-Lapopie, soit plus que la crue de 2009.

Crue 2021 Bouzies

A Cahors, l'eau est toujours potable

A Cahors, le Lot continue en revanche de monter. Il pourrait se rapprocher des 6 mètres dans le courant de la maginée, siut au-dessus du niveau de la crue de février 2003. La mairie a pris plusieurs mesures d'urgences comme l'évacuation du parking St-Georges.

Lot en crue 

A Figeac, le Célé a atteint un pic à 2m60 en fin d’après-midi, finalement sans atteindre le niveau de la crue de 2018. La tendance est à une décrue, lente mais continue pour les heures à venir. Le pont Gambetta a tout de même dû être fermé, après le passage des transports scolaires. L’heure de la fin des cours a été anticipée avec la Région et les transports scolaires ne seront pas assurés ce mardi matin. Une partie des quais de la ville est aussi fermée. Leur réouverture et celle du Pont Gambetta seront envisagées tôt ce mardi matin après inspection aux environs de 6h. Pas de transports scolaires non plus à Bretenoux où les établissements ont aussi fermé plus tôt lundi. 

Les collèges de Bretenoux et de Figeac ont été évacués lundi en milieu d'après-midi par précaution.

Tarn-et-Garonne : l'Aveyron est bien montée, le Tarn sous surveillance

Dans le Tarn-et-Garonne, à Laguépie où se rejoignent l'Aveyron et le Viaur, la vague est passée. Emmanuel Cros le maire joint ce matin par TOTEM vient de faire le tour de son village. A priori, le pire est derrière eux. Hier, lundi, 18 maisons situées près des quais ont été mises en sécurité et la base nautique a été inondée.

 

Hier soir, la rivière Aveyron a dépassé la crue de référence de 2018 et s’apprêtait à passer celle de février 2003 avec une cote de 5 mètres 50 sur la commune de Varen. A Montauban, le Tarn est monté très vite cette nuit avec un niveau semblable à la crue de février 2003. Les propriétaires des véhicules garés près des berges ont été invités à retirer leur voiture pour éviter tous risques. 

Ce matin, la Gimone qui traverse la Lomagne est remontée très vite et pourrait dépasser la cote de 2014 à 3,56 mètres.

En Aveyron : la situation revient à la normale

En Aveyron, les quartiers de la Verrerie à Boisse-Penchot et le quartier du Quai Poult à Villefranche-de-Rouergue ont dû être évacués lundi. Entre 50 et 100 personnes logées chez des proches. 4 d'entre elles ont trouvé refuge dans le gymnase du Quartier du Tricot pour la nuit. Villefranche où l’Aveyron a dépassé le niveau de la crue de janvier 2018 pour arriver à 2m30 environ, avant de commencer sa décrue dans la soirée. Il a fallu procéder à plusieurs évacuations.

Laurent Fourssac, élu chargé de la sécurité et de l’accessibilité des bâtiments à Villefranche

L'élu chargé de la sécurité et de l’accessibilité des bâtiments, s’inquiète des conséquences de cette inondation sur le centre nautique Aqualudis aussi

A Espalion, les écoles et le collège ont pu finalement rester ouverts et le seront bien ce mardi. Sur place le Lot a dépassé le niveau de la crue du 23 décembre 2019. Il a frôlé la barre des 4 mètres cette nuit avant un début de décrue. Les riverains ont mis leurs biens en sécurité.

Une dizaine de foyers ont en revanche été évacués dans le Bassin de Decazeville ou Capdenac.
D’autres ont été mis en sécurité avec des meubles surélévés comme à Entraygues où là aussi le niveau montait encore ce soir mais avec une tendance à la stabilisation.


A Pont-de-Salars, l’eau est passée au-dessus du barrage, cela avait déjà été le cas en 2018 et 2019. Les riverains avaient été alertés dès le début du week-end dernier de ce risque et ont mis leurs biens en sécurité, pas d’évacuation. Tendance aussi à la stabilisation.
Hier, des équipes de sauveteurs avaient été installées à titre préventif à Espalion, Villefranche-de-Rouergue et Decazeville.

Dans le secteur de Capdenac, la situation du Lot était à la stabilisation même si quelques foyers ont dû être évacués à Bouillac hier soir en bordure de rivière.

Trafic SNCF et routes coupées dans vos départements

AVEYRON

La montée des eaux perturbe aussi le trafic ferroviaire : des portions de voie ont été inondées dans le secteur d’Aubin et le trafic est assuré par car entre Rodez et Capdenac. Toujours à Aubin, la circulation sur la route a dû être coupée : une partie de la chaussée située en dessous de la voie de chemin de fer s'est effondrée. Jusqu’à demain matin, la RN 88 devrait rester en alternat dans le sens Laissac-Bertholène, et plusieurs Routes Départementales rester coupées sur les secteurs d’Entraygues-surTruyère, Saint Hipollyte, Soulages, Decazeville, Capdenac-Gare, Monteils, Privezac, Anglars, Le Truel, Laissac, Palmas, Montrozier, Séverac l’Église, Laroque-Bouillac, Boisse-Penchot et Mur-deBarrez.

LOT

Attention, les usagers venant de Cajarc et se rendant à Figeac doivent passer par Brengues via la RD 19 et la RD 38 pour ensuite rejoindre le Drauzou en empruntant la RD 41.
Rappelons que plusieurs routes départementales sont également barrées : à Mercuès, entre Prayssac et Puy-Lévêque, entre Saint-Cirq et Crégols, à Castelfranc, Cézac, Cassagnes, Mauroux, Gigouzac, à Montcuq près de la biscuiterie Gazaux, à Bélaye, entre Vire-sur-Lot et Floressas, et au château Lagrézette.

TARN-ET-GARONNE

Dans le Tarn-et-Garonne, là aussi, plusieurs routes départementales ont été coupée suite à des inondations à Saint-Antonin-Noble-Val, Caylus, à Caussade, Albias, Cayriech, Lapenche, Mirabel, Maubec, Gramont, Castelsagrat, Sainte-Juliette direction le Lot, Touffailles et Vazérac.

Crédit photos : Stéphane Jacquemin / Christelle Pinsard - Totem

  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

Pop-Rock-Hits & infos locales

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE