• Truc à la cool
    TOTEM

    En fin d'après-midi, Thierry Trucat vous raccompagne chez vous

    Infos, Loisirs, Trafic et POP-ROCK-HITS

    Du lundi au vendredi entre 16h et 19h

    En savoir +

  • Le Grand Réveil
    TOTEM

    Chaque matin, réveillez-vous de bonne humeur avec l'info de chez vous

    Fanny Paul, Sébastien Coulon, Jean-Charles Virlogeux, Maxime Dumartin et la Rédaction

    Du lundi au vendredi entre 6h et 9h

    En savoir +

  • Martin Bonheur
    TOTEM

    Pour vous David met du sourire dans votre quotidien

    Sourire, Infos, Services et POP-ROCK-HITS

    Du lundi au vendredi entre 9h et 12h30

    En savoir +

  • Debout là-dedans !
    TOTEM

    Vos proches ont du mal à se lever le matin ?

    Inscrivez-les pour qu'ils soient réveillés en direct

    dans le Grand Réveil sur TOTEM

    Du lundi au vendredi à 6h58

    En savoir +

  • Totem Info

    TOTEM INFOS

    Nos journalistes et reporters sur le terrain vous informent chaque jour sur l'actualité de chez vous

    à tout moment Du lundi au dimanche

    En savoir +

Nos dernières infos

Les dernières infos récoltées par nos journalistes-reporters sur le terrain.

Les habitants de Saint-Flour toujours mobilisés pour leur gare

Les habitants de Saint-Flour toujours mobilisés pour leur gare

Cantal Ils l’ont prouvé une fois de plus en fin de semaine dernière, avec une nouvelle manifestation. Elus, syndicats, et habitants de l'arrondissement de Saint-Flour ne veulent pas de la fermeture de leur gare.

En savoir plus


Des ouvriers agricoles espagnols portent plaintes pour faux contrat

Des ouvriers agricoles espagnols portent plaintes pour faux contrat

Tarn-et-Garonne Sept ouvriers agricoles espagnols ont déposé plainte contre leur employeur. Leur patron, un arboriculteur basé à Merles près de Castelsarrasin, est soupçonné d’avoir falsifié la signature des salariés sur leurs contrats de travail.

En savoir plus


Inquiétude au lycée agricole de Figeac sur l'avenir d'une auxiliaire de vie scolaire

Inquiétude au lycée agricole de Figeac sur l'avenir d'une auxiliaire de vie scolaire

Lot Les professeurs et les parents d'élèves du lycée agricole de Figeac se mobilisent pour le poste d'une auxiliaire de vie scolaire qui vient en aide aux élèves handicapés.

En savoir plus


Une forme différente pour la mobilisation contre la loi travail

Une forme différente pour la mobilisation contre la loi travail

Corrèze Jeudi 19 octobre, c'était une nouvelle journée de mobilisation contre la Loi travail. Reportage.

En savoir plus


C'est la foire à la châtaigne de Mourjou ce week-end !

C'est la foire à la châtaigne de Mourjou ce week-end !

CANTAL Près de 20 000 visiteurs attendus à Mourjou.

En savoir plus


Arrestation dans la mouvance d'ultra-droite. Qui sont ces extrémistes ?

Arrestation dans la mouvance d'ultra-droite. Qui sont ces extrémistes ?

Anaïs Voy-Gillis, Doctorante à l’Institut Français de Géopolitique de l'Université Paris-8 Vincennes, spécialiste de l'extrême-droite, était ce jeudi 19 octobre à 8h12 l'Invitée de la Rédaction.

En savoir plus



Au moins cinq loups en Aveyron ?

0
0
0
s2sdefault

Aveyron Les éleveurs, en colère contre les ravages qu'ils imputent au loup, se sont rassemblés ce samedi matin au hameau de Bellas près de Séverac d'Aveyron. Avec eux, 3.000 brebis mais aussi des révélations.  

3.000, c'est le nombre de bêtes qui seraient tuées en 4 mois par les loups en France, selon les organisateurs de cet événement. C'est le collectif des éleveurs de la région des Causses, de l'Aveyron et de son environnement qui en est à l'origine.

L'objectif était de sensibiliser la population et d’interpeller le gouvernement sur la question du loup. De nombreux élus locaux ont fait le déplacement dont le sénateur aveyronnais Jean-Claude Luche et le député Arnaud Viala.

Nombreux témoignages

Plusieurs éleveurs de l’Aveyron, de Lozère mais aussi des Alpes notamment, sont venus témoigner de leur situation. En Lozère, la question du loup agite le monde agricole depuis 2011 et trois nouvelles attaques auraient d'ailleurs été recensées cette semaine dans le secteur de Prévenchères.  

Méfiants vis-à-vis de l'indépendance des laboratoires en France, les éleveurs ont décidé d’aller faire réaliser des tests génétiques en Allemagne sur la base de prélèvements faits dans la région et au-delà. Bruno Lecomte éleveur dans les Vosges, en a livré les conclusions lors de ce rassemblement.

 

Photos : TOTEM 
0
0
0
s2sdefault